Comment lutter contre le mal de ponte?

Vous venez de retrouver votre oiseau femelle ébouriffée, au fond de sa cage ? Surtout en période de reproduction, il faut retenir l’hypothèse d’une rétention d’œuf, encore appelée mal de ponte…

Quels sont les symptômes ?

– femelle en bas de la cage, en boule, ébouriffée, essoufflée, effectuant des tentatives de pontes (mouvements de queue de haut en bas répétés), yeux mi-clos…

Quelles sont les causes ?

  • Carence en calcium :  mettez à disposition un os de seiche ou un bloc minéral pour apporter le calcium nécessaire aux oiseaux. Le calcium permet une croissance et une bonne structure du squelette mais aussi une formation impeccable de la coquille de l’oeuf.
  • Carence en vitamine D : Ouvrez vos volets/rideaux pour permettre aux oiseaux d’intérieur d’avoir un accès à la lumière naturelle.
  • Musculature insuffisante : Des femelles oiseaux détenues dans des cages trop petites et qui n’ont pas la place de voler ont une musculature peu développée et ont plus de chances de faire un mal de ponte.
  • Humidité insuffisante : Il faut maintenir une hygrométrie relativement élevée pour favoriser le bon développement de la reproduction.
  • Oiseaux trop jeunes ou trop âgés : Les oiseaux trop jeunes, inexpérimentés et dont la croissance n’est pas totalement achevée, ainsi que ceux trop âgés, dont l’organisme est moins tonique, doivent à tout prix être écartés de la reproduction. Il en va bien entendu de même pour les animaux affaiblis et malades.
  • Pontes trop fréquentes : Les pontes trop fréquentes prédisposent également l’oiseau au mal de ponte, l’épuisement de l’oiseau favorise le mal de ponte
  •  Le stress : généralement lié à des conditions de détentions inappropriées
  • L’absence de site de ponte adéquat: proposer un nid si le couple tient absolument à entreprendre une nichée
  • L’obésité : d’où la nécessité d’une alimentation équilibrée
  • Les œufs trop volumineux ou mal formés : tout dépend de l’individu, cependant une alimentation adéquate et diversifiée devrait éviter ce genre de problème

Que faire en cas de mal de ponte ?

– isolez la femelle dans une petite caisse de transport avec une bouillotte (environ 37°C), massez le cloaque avec de l’huile d’olive ou de la vaseline, puis essayez tout doucement de massez l’abdomen de l’oiseau afin de l’aider à évacuer l’oeuf, surtout ne pas appuyer trop fort au risque de casser l’oeuf à l’intérieur. Répétez ces opérations plusieurs fois dans la journée. L’oeuf doit absolument être évacuer dans les 36h. Hydratez régulièrement la femelle, lui donner des graines et des fruits. Il faut être patient et minutieux !

Que faire en prévention ?

Le principal moyen d’éviter le mal de ponte est donc de détenir les oiseaux dans des conditions appropriées à leurs besoins (taille de la cage, température, hygrométrie, nid, absence de stress), de ne faire reproduire que des oiseaux en bonne santé et d’âge convenable, et de leur fournir une alimentation et des compléments alimentaires adaptés.

N’hésitez pas à m’appeler au 06 29 26 00 85 ou à consulter votre vétérinaire !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *